Pourquoi n’était-ce pas déjà SUPER COOL de porter des lunettes quand j’étais écolière?

Nan mais ça m’aurait quand même facilité la vie, parfois.

Parce que c’est à peu près à ça que ressemblait le Professeur Debbie, à une époque:

(source: Awkward Family Photos)

Une fois de plus, merci à Max d’avoir réparé le blog du Professeur Debbie.

(mais si, mon blog a déconné pendant TOUTE LA JOURNÉE d’hier, ne me dites pas que vous ne vous en êtes pas rendus compte, vous me briseriez le cœur.)

« Putainputainputain mais pourquoi j’ai pas choisi le pigeon, moi?!… Merdemerdemerdemerdemeeeerdeuu… »

« Chui trop dégoutée, John-Roger a pris le foie gras avant moi et j’ai du me rabattre sur la sole. Mais moi ÇA ME PARLE PAS la sole, putain! »

« Alors mon secret pour faire une omelette, c’est de la battre à la fourchette… c’est comme ça que faisait ma maman. »

« Votre épreuve de la semaine: préparer une entrée chaude à base de brocolis UNIQUEMENT. »

« Jonathan, David, vous avez fini l’épreuve Revisitons l’endive au jambon et VOICI ce que les chefs ont pensé de vos plats »

« Putainputainputaindemeeeerde… mais j’ai JAMAIS su préparer le pigeon moi! Faitchiermeeerdeeeuuuuu… »

« Aaaaattention, vous n’avez plus que 5 secondes pour dresser vos assiettes!… 5…4…3…2…1 ON NE TOUCHE PLUS A SON PLAT, LEVEZ LES MAINS! »

« Putainputainputainputain…. Mais qu’est ce que je suis allé me faire chier avec un PUTAIN DE PIGEON, moi? »

« Et c’est là que je me suis dite: pffioulala Tiffanette, tu viens de te tirer une balle dans le bras en choisissant l’huile d’olive à la place de l’huile de noix! »

« Putaaaiiin, j’ai même pas eu le temps de mettre mon suprême d’olive dans l’assiette… Pffff… Si ma tata Lucette me voyait elle serait trop dégoutée… »

« Votre épreuve se déroulera dans un catamaran, et vous devrez cuisiner les yeux bandés. »

« Et à ce moment-là je me dis: Gwenaël, c’est pas le moment de te louper, pense à ton resto, pense à la victoire. La défaite n’est pas une option. »

« Ha ouiiii, là on sent tout de suite une cuisine impliquée et sentimentale. Il y a du cœur dans ce fois gras au cèpes. Ha ouiouioui »

« Quand j’ai vu le pigeon je me suis dit: BON, allez, on est là pour prendre des risques après tout… »

« Pour obtenir l’immunité, vous devrez préparer un plat principal pour un mannequin cabine ayant des troubles alimentaires. »

« BON, Patrick, c’est pas le moment de paniquer, là… TU DÉCOUPE CALMEMENT TA SAINT JACQUES, et tout ira bien. Tu es un GUERRIER, Patrick. »

« Quand je prépare une volaille, je pense toujours à mon papa qui nous a quitté quand j’avais 15 ans. »

« Je trouve que tu n’as pas mis assez de cœur dans ton velouté d’endives braisées. Je suis déçu. »

« Alooors, l’épreuve d’aujourd’hui est assez particulière: vous devez préparer un repas complet pour les 628 pensionnaires de ce centre pour délinquants juvéniles »

« Mais QUI est le candidat qui a préparé ce pigeon? »

Non, on ne m’enlèvera pas de la tête que ça faisait plusieurs années déjà que John Galliano nous lançait des appels au secours.