Pendant cette diète bloguesque forcée, le Professeur Debbie a été débordée, mais alors, ce qui s’appelle dé-bor-dée, mes petites cailles.

Mais voyez plutôt:

Pendant ces dix jours…

Me suis interrogée sur la pertinence de ballerines à tête de souris passé l’âge de 8 ans (même Tavi est trop vieille pour en porter)

Non, je ne les avais jamais vues avant la semaine dernière et oui, je suis trop out comme fille

Ai essayé de regarder La Ferme mais j’ai trouvé ça tellement affligeant que j’ai changé de chaine très très rapidement (et pourtant, c’est une spectatrice de L’Incroyable famille Kardashian et Les maçons du cœur qui vous parle)

(Me suis d’ailleurs fait la réflexion que le lion qui présente l’émission a la même voix que le célèbre Celestin Van de Gamell)

Une bande de gagnants

Ai acheté Envy, le dernier magazine féminin gossip mode waouh pour nous les femmes citadines actives, et ce pour une seule raison: Mathieu Amalric le meilleur acteur de l’univers était en couverture.

J’te kiffe trop, bébé

Ai découvert chez Eve G. que cette petite morue de Ke$ha (mais si vous savez, la fille qui fait que des chansons-onomatopées tellement elle sait pas parler ni lire ni écrire cette grue) essayait pathétiquement d’imiter Lady Gaga.

Il n’y a qu’UNE SEULE Lady Gaga ma grande (et c’est déjà beaucoup), alors laisse tomber.

L’autre jour dans ma salle de bain je me suis rendue compte que j’avais pris ma douche sans m’être démaquillée, et ben j’étais quand même mieux maquillée que ça.

Ai regardé deux des meilleurs films français de ces dernières années.

Allez hop, césarisez-moi tout ça


Big up à Joey Starr (un César pour Joey Starr!) et à la bouleversante  Estelle Lefébure (oui oui, Estelle des pubs Mixa peau sèche)



Ai revu la trilogie du Seigneur des anneaux, et Viggo est toujours aussi torride en Aragorn.

Grrrrr…..



Ai découvert deux sites débiles.



(source: www.comixed.com)

Et puis plein d’autres trucs, quoi.


JOIE!!!


Car oui, ces derniers jours le blog du Professeur Debbie était en rade (comment ça, vous ne vous en étiez pas rendus compte?)

Une sombre histoire de base de données saturée, ou un truc du genre.

(Enfin on voulait surtout me censurer, si vous soulez mon avis, et ce n’est certainement pas Hak’ qui me contredira)

Enfin bref, grâce à l’aide précieuse de mon graphiste et néanmoins ami Maxime (oui, encore lui) qui me sauve régulièrement ma vie de blogueuse quiche en informatique, je peux enfin récupérer mon bébé.

Mais bon, là il faut que j’aille dormir (ces émotions m’ont épuisée) (j’ai passé la soirée à humer du dissolvant Mavala en plus alors je vous raconte pas dans quel état d’Amérique je suis) mais je reviens bientôt avec plein d’anecdotes de grosse déglingos, comme la fois où j’ai cru qu’il y avait une souris dans mon radiateur alors qu’en fait non.


Bonne nuit mes petits chéris!


Brad et George essayent désespérément de ressembler à Maxime le graphiste et néanmoins ami du professeur Debbie, mais ils n’y arrivent pas. C’est pathétique.


Dans les séries américaines doublées en français (par exemple, hop, au hasard, FBI portés disparus, sur France 2 ce soir), les personnages russes mettent des « L » à la place des « R » et des « J » à la fin de chaque mot

(et quand ils se parlent entre eux, ils n’utilisent toujours pas leur langue maternelle, ha ça non).

La preuve:

« Da, inspecteulj! Ma soeulj a toujoulj eu tlès peul de Youri Bachachachnikovj! C’est un meultlier tchetchennej! Da! Je le julj sul la têtej de Youli Gagaline!« 

(si je voulais je pourrais regarder l’épisode en version originale sous-titrée, mais c’est tellement marrant d’imaginer les pauvres comédiens-doubleurs s’escrimant à imiter l’accent russe…)


Vous savez pas la dernière, mes petites cailles?


Aujourd’hui, le blog du Professeur Debbie a deux ans!


Youhou!!!


Et cet anniversaire est pour moi l’occasion de lancer un grand jeu-concours pour gagner un sac Kipling!


Ouais!

Nan j’déconne.


Cet anniversaire est pour moi l’occasion de rendre hommage à ma reine, à la plus belle des plus belles, celle qui est à l’origine du nom du Professeur Debbie:

Debbie Harry

J’aime Debbie parce qu’à la fin des années 70, elle a dit fuck aux rockeuses poilues qui la trouvaient trop girly pour le trop punk CBGB’s (comment je parle trop comme Frédéric Mitterrand t’as vu).

Parce qu’elle était beaucoup plus punk que les rockeuses poilues, même.

Glam-punk-rock-girly-voyou-diva… Parce qu’elle a inventé un style.

Parce qu’avec ses gars, elle a fait du rap avant tout le monde

(et ça donnait des clips hautement improbables, d’ailleurs)

Parce qu’elle n’a aucun, mais alors aucun sens du rythme et qu’elle s’en fout (on peut même dire qu’elle danse comme une petite vache arthritique).

Comme ça on croirait pas mais elle danse vraiment comme une merde, la Debbie.


Parce que Heart of Glass est la plus belle chanson du monde (et admirez le magnifique lancer de jambe à 2 minutes 18).

Parce qu’elle est une icône, et puis c’est tout.

Et parce que même quand je vois des photos récentes d’elle, un peu défraichie, ridée et enrobée, je continue à me dire qu’elle a la super classe (mais bon, c’est vrai qu’elle paye un peu les années de fiesta avec Iggy, Andy et les autres alors on va rester sur des photos des années 80, hein).

Et bon anniversaire, Professeur Debbie!

Vous avez tout le temps mal au dos?

Vous êtes faaaaatiguée?

Votre squelette est tout rouillé?

Vous avez l’impression d’avoir 82 ans alors qu’en vrai vous en avez 28?

Vous faites une crise d’angoisse quand vous passez devant un magasin Décathlon?

Vous portiez encore Oui-Non de Kookaï la dernière fois que vous avez fait du sport?

Au lycée, votre prof d’EPS, cette vieille morue, vous appelait l’ »irrécupérable »?

Dix ans après avoir eu votre bac, vous continuez à vous dire que, fuck, cette bitch avait raison?

Vous répondez « Heu oui oui, je marche beaucoup! » quand votre osthéo vous demande si vous faites du sport?

Tous vos amis rigolent quand vous leur parlez de vous remettre à faire de l’exercice? (« Ha ha! Reprends-donc une bière au lieu de dire n’importe quoi! »)

Et bien le Professeur Debbie a la solution.

La méthode Pilates!


Un swiss ball rose,

un tapis de gym vert pomme,

un ou deux bouquins d’exercices,

un DVD (encore sous plastique mais le coeur y est)

et HOP, motivée le Professeur Debbie!

2010 sera l’année du muscle, ou ne sera pas!

(OUI, je sais, le Pilates c’est soooo 2005)

(mais je suis pas hyper réactive question it-trucs)

(je n’ai acheté ma première marinière que le mois dernier, c’est vous dire)

Le Professeur Debbie a un peu abusé de la méthode Pilates mais bon.

Emily Blunt, c’est la plus belle femme du monde.